Les Bannis et les Proscrits, tome 2 de James Clemens

Catégories : Clemens James | Fantasy
Les Bannis et les Proscrits, tome 2 de James Clemens4ème de couverture :


Elena porte désormais la marque de la sor’cière dans la paume de sa main.
Cette tache écarlate est la preuve d’un don fabuleux à la puissance inimaginable: un pouvoir sauvage, séduisant, difficile à contrôler. Seule celle qui maîtrise la magie sanglante peut s’opposer aux créatures et au mal du Seigneur Noir. Pourtant Elena n’est pas encore maîtresse de son pouvoir. Protégée par un guerrier sans âge et une bande de renégats, elle part en quête d’une cité perdue où, selon la prophétie, un ouvrage mystique détient la clé de la défaite du Seigneur Noir.
Mais si celui-ci la trouve en premier, Elena deviendra son arme la plus terrible…

Lu en édition Milady (2009 – poche – 632 pages).
Existe aussi aux Editions Bragelonne (2007 – grand format – 501 pages)




Mon avis :

Après avoir fini l’année 2010 en beauté avec le tome 1 de cette saga Fantasy géniallissime, les Bannis et les Proscrits vont également avoir le privilège de commencer l’année 2011 sur un BANG ! Non content d’avoir réussi à me séduire à la dernière seconde (2ème de mon top 2010 !), la saga continue sur sa lancée et m’a encore passionnée pendant ces 632 pages ! Un vrai pavé ! Dire que le tome 3 fait quasiment 800 pages, j’en salive d’avance…

Dans ce tome-ci, on retrouve donc Elena, notre Sor’cière bien aimée, entourée de ses fidèles compagnons que nous avons découvert tout au long du tome 1, notamment le preux chevalier Er’ril de Standi, le Montagnard Kral et l’og’re Tol’chuck, 3 personnages intéressants, qui ont chacun leurs caractéristiques. Leur but : atteindre la cité de Val’loa.

Le récit commence sur les chapeaux de roue ! Dès leur départ du village des Montagnards, ils traversent une forêt hantée par la Horde ! Elle est constituée de milliers d’araignées qui ont transformé la belle forêt verte en charpie. Pour vous montrer à quel point on ne rigole pas dans Les Bannis et les Proscrits, je peux vous dévoiler un petit détail bien croustillant : les araignées sortent du vagin d’une Malegarde, la splendide créature de la couverture : Vira’ni. Celle-ci se balade aussi toute nue dans la forêt, je vous laisse imaginer (sifflote). Enfin voilà, c’est de la fantasy adulte, pas beaucoup de place au romantisme et à l’amour, y a de l’action, de la bravoure, des gens qui meurent, c’est la guerre quoi ! On ne rigole pas avec le Coeur Noir !

La première partie sera donc l’occasion de s’affronter avec cette première Malegarde. Après les Skaltums, ces horribles monstres ailés qui hantaient le tome 1, le tome 2 est surtout centré sur ces nouvelles créatures encore plus puissantes. Ce sont des hommes/femmes transformé(e)s par le Coeur Noir en des soldats d’une puissance extrême grâce à la magie noire qui les entoure. Ça donne envie de savoir ce que l’auteur, James Clemens, a prévu pour la suite ! Elles ne seront malheureusement pas toute des créatures aussi délicieuses que Vira’ni, mais je ne vous en dis pas plus !

Le côté mythologique se développe encore avec certaines révélations sur le pouvoir d’Elena mais aussi la découverte de Val’loa où l’on retrouve trois personnages du premier tome : les 2 mages noir Greshym et Shorkan accompagnés du frère d’Elena, Joach. Encore une fois, on suit les histoires en parallèle !

Ca se complexifie encore plus quand la troupe d’Elena se sépare afin d’échapper à un terrible danger ! Et encore plus quand l’auteur introduit de nouveaux personnages : Sy’wen la Me’rai (une sorte d’habitante des fonds marins qui a pour compagnon : un dragon aquatique !!), Kast le Sanguinaire (un marin descendant d’une lignée disparue) et 2 membres d’une ancienne secte qui viendront compléter nos informations sur les différentes magies de ce monde. J’ai adoré l’introduction de ces nouveaux personnages, ils apportent de la fraîcheur au récit, sans doute l’effet de l’eau de mer ! Faut dire aussi que je suis fan du dragon aquatique et de la relation Sy’wen / Kast qui se développe !

Bref, il y a beaucoup de personnages mais ils sont tellement bien introduits avec parcimonie qu’on n’est jamais perdu, qu’on n’oublie pas qui est qui grâce aux prénoms faciles à retenir et bien distinctifs de chaque « race ».

coup de coeur

La saga des Bannis et des Proscrits est un must de la fantasy et je la recommande à tous les amoureux du genre ! Ce tome 2 est dans la continuité du premier, aussi bon voire meilleure car on connait déjà les personnages et l
‘action ne s’arrête jamais jusqu’à atteindre des sommets à chaque fin de partie ! Impossible de s’ennuyer avec Elena et sa bande !

Pour déconner, j’avais dit que je mettrais finalement 9.6 au lieu de 10 au tome 1 pour laisser de la place aux autres, eh ben, je suis le mouvement : 9.7 / 10 !
Le tome 3 suivra dans l’année, c’est sûr, il est déjà dans ma PAL. Puis après, je suis content de savoir que le tome 4 vient de paraître chez Milady ! En attendant le tome 5, surement mi-2012 (vu que le tome 3 est sorti en novembre 2009 et le tome 4 en janvier 2011).
0saves
Cette chronique t'a plu ? N'hésite pas à laisser un commentaire ou suivre mon flux RSS pour être au courant de mes futures publications !

Chroniqué par baba le 26 janvier 2011

Commentaires

  1. un billet vraiment tres tres tentant ! 26 janvier 2011 20:03

  2. Héhé, on dirait que tu es tombé amoureux ! Et le tome 3 est encore plus génialissime ;) 27 janvier 2011 14:59

  3. Très très tentant cette saga... je les notais dans un coin ;)) 27 janvier 2011 20:23

Laissez un commentaire

17 January 2018 06:57

Baby Challenge

A la conquête des médailles !


11/20


5/20


3/20


3/20

Médaille de chocolat à 8/20
Médaille de bronze à 12/20
Médaille d'argent à 16/20
Médaille d'or à 20/20

The Amazing Challenge Cinemania


Avancement : 3 / 12

Mini-challenge SF :
46 / 50

Mini-challenge Action :
45 / 50

Mini-challenge Thriller :
43 / 50